Tous les moyens pour transmettre son curriculum vitae ?

Tous les moyens pour transmettre son curriculum vitae ?

Votre curriculum vitae demeure l’un des meilleurs moyens pour décrocher le job. Faisant un résumé précis et détaillé du professionnel que vous êtes (retrouvez d’ailleurs notre article de conseils pour rédiger un CV efficace), ce document vous permettra d’être remarqué par un professionnel, un recruteur à la recherche de nouveaux membres au sein de son équipe, ou encore de professionnel auquel faire confiance, pour la réalisation d’un projet… Mais, pour cela, ce dernier devra avoir connaissance de votre CV. Découvrez ici les meilleurs moyens de transmettre votre CV !

Transmettre son CV, de manière classique

La manière classique de son curriculum vitae consiste à le faire par courrier. Ainsi, nombreux sont les professionnels, les candidats qui postulent à des offres d’emplois via des mails ou encore des courriers postaux. Parce que non, il n’est pas ringard d’envoyer son curriculum vitae, par la Poste !

Il s’agit, par ce biais, de répondre à une offre d’emploi, mais sachez-le, rien ne vous empêche, bien au contraire, de faire parvenir votre CV de manière spontanée, nombreux sont ceux qui ont l’opportunité de décrocher leur emploi de cette façon !

Transmettre son CV par le biais de son réseau !

Chaque professionnel dispose aujourd’hui de son propre réseau. Aussi vaste ce dernier soit-il, il demeure un moyen unique et plus que privilégié de transmettre votre CV. N’hésitez donc pas à demander une aide aux membres de votre réseau… Au cœur de vos connaissances, se cache probablement votre futur patron, ou encore un ami dévoué qui saura déposer votre curriculum vitae sur le bureau de son patron…

Transmettre son curriculum vitae par le biais des réseaux sociaux !

Si les réseaux sociaux ne manquent de laisser entrevoir de nombreuses possibilités, dont celle notamment de pouvoir transmettre son CV. Vous pourriez donc poster des annonces au sein desquelles figureront votre CV, sur Linkedin notamment ! Mais après tout, rien n’empêche de le faire également sur d’autres réseaux sociaux, tels que Facebook. Si votre publication venait à être partagée, vous ne manquerez pas de disposer d’une audience aussi étonnante qu’inespérée…

Des moyens originaux pour transmettre son CV

Le monde professionnel est empli de personnalités inventives qui ne manquent pas de faire preuve d’imagination pour diffuser leur CV. Ainsi, en dehors de toutes les manières précédemment citées pour diffuser votre CV, certaines pourraient être prometteuses :

  • Diffuser votre CV par le biais des petites annonces
  • Diffuser votre curriculum vitae en disposant des affiches au sein d’une ville ou d’un quartier professionnel
  • Lancer des appels à la radio
  • Diffuser votre CV dans des lieux commerciaux particulièrement fréquentés

Ainsi, il existe de très nombreux moyens différents et des plus variés permettant de transmettre votre CV, en espérant que ce dernier pourra attirer l’attention de professionnels, de votre futur patron, d’un service de recrutement. En fonction de vos attentes, du professionnel que vous tendez à être et de votre urgence à trouver un emploi, libre à vous de faire votre choix…

Toutes les astuces pour un curriculum vitae efficace !

Votre curriculum vitae demeure le meilleur moyen pour un recruteur, pour votre futur employeur de se faire une idée sur le professionnel que vous êtes. Il est donc indispensable que ce dernier soit réalisé de la meilleure manière possible, tout en faisant la différence…

Parce que la réalité est la suivante : sur son bureau, un recruteur dispose d’une large pile de curriculum vitae au sein de laquelle se perd le vôtre… Retrouvez ainsi, ici, toutes nos astuces pour rédiger et mettre en page un curriculum vitae efficace !

Suivre les règles d’usage de la rédaction d’un curriculum vitae

Quand certains tentent par tous les moyens de se différencier des autres, ils sont parfois amenés à commettre des erreurs, de larges erreurs qui finiront par les desservir. Depuis de très nombreuses années, il existe des règles précises qui encadrent la rédaction d’un curriculum vitae, des règles que nous ne pouvons que vous recommander de suivre, avec soin et précision !

Dans un premier temps, vous n’oublierons donc pas d’y inscrire votre identité, d’y apposer une photo de vous, tout en ajoutant votre lieu de résidence et les biais différents pour entrer en contact avec vous. Quoi que vous ayez en tête pour la rédaction de votre CV, sachez que ce document doit tenir sur une seule page !

Enfin, suivez l’ordre chronologique souhaité, à savoir du dernier poste occupé, au premier de vos emplois !

Être précis, honnête dans la mise en avant de vos compétences !

Un bon curriculum vitae, c’est un CV honnête, faisant étalage de vérités, et ce de manière précise ! Il vous faudra ainsi prendre soin de présenter votre expérience et vos différents postes avec précision. Ainsi, au sein de chaque entreprise, pour chaque poste que vous aurez occupé, il vous faudra prendre soin de faire figurer les compétences et le rôle étant le vôtre.

Enfin, bien qu’il puisse s’agir là d’une lapalissade, nous vous le rappelons encore, n’usez pas de mensonge au sein de votre CV. Parce que les recruteurs ne manquent pas de procéder à de fréquentes vérifications, imaginez un peu leurs réactions et les répercussions que cela pourrait avoir sur votre carrière, si ces derniers (disposant le plus souvent d’un large réseau), venaient à apprendre vos mensonges ?

Il faudra aussi que vous preniez soin d’avancer avec précision le niveau de vos compétences. Ainsi, à titre d’exemple, il ne suffit pas d’indiquer que vous parlez telle ou telle langue étrangère sur votre CV, mais plutôt d’indiquer vos capacités linguistiques. Il en est de même avec vos compétences informatiques, soyez précis !

Savoir faire la différence avec votre curriculum vitae !

Comme nous vous le disions au sein de l’introduction, votre curriculum vitae sera sans doute perdu au beau milieu d’une pile, parmi des dizaines, peut-être même des centaines de profils d’autres candidats qui souhaitent autant que vous décrocher le job ! Il est donc absolument essentiel que votre CV puisse faire la différence.

Pour cela, nous vous conseillons d’opter pour un design unique, et personnalisé. Oubliez le noir et blanc, osez, autant que possible, un peu de couleur au sein de votre CV !

Si possible, il peut être utile d’adopter un code couleur correspondant à l’univers professionnel que vous visez, le secteur professionnel au sein duquel vous souhaitez trouver votre place. Toutefois, bien que les couleurs puissent être un plus, ne tombez pas dans le piège d’un CV flashy, à l’allure des moins professionnelles !

L’avis de votre entourage quant à votre curriculum vitae

Si vous avez passé beaucoup de temps à écrire votre CV, il est possible que vous ne soyez plus en capacité de prendre du recul sur ce dernier. C’est à ce moment précis que les erreurs s’installent ! Pour que votre CV soit le plus efficace possible, n’hésitez donc pas à demander l’avis de votre entourage, des professionnels qui vous entourent. Ces derniers disposeront d’un œil, non seulement avisé, mais plus encore neutre sur un document d’une telle importance…

Vous voilà prêt à rédiger votre CV, sans plus tarder, pour avoir toutes les chances de décrocher un travail, de faire la différence auprès d’employeurs… Il ne vous restera plus, ensuite, qu’à le faire parvenir de toutes les manières possibles, comme nous vous l’expliquons au sein de cet article, sur toutes les astuces pour diffuser votre CV (lien de l’article à insérer)                                         

N'oubliez pas les critères des recruteurs

Les critères de recrutement, les points clés qui vous aident à décrocher le job !

Parce qu’il ne fait aucun doute que vous serez particulièrement nombreux à postuler à ce poste tant convoitée, mieux vaut prendre soin de vous préparer à ce dernier. Si vous avez suivi l’article des conseils pour préparer votre entretien d’embauche, vous devez également savoir que différents critères d’embauche entreront en considération lors du recrutement, des critères que nous présentons ici 

Votre CV, vos compétences, les critères de recrutement principaux !

Evidemment, le premier critère qui entre en compte dans la perception que se fait un recruteur au cours d’un entretien d’embauche, demeure dans l’étendue de vos compétences. Il s’agit alors de prendre soin d’analyser votre CV, les études que vous avez suivies, les compétences (professionnelles et humaines) dont vous disposez.
Vos diplômes, votre expérience sont autant d’avantages qui joueront en votre faveur au moment de votre entretien d’embauche et de votre recrutement.

La motivation, un critère qui a toute son importance pour votre recrutement.

A CV et niveau de compétences égales, au sein d’un processus de recrutement, la motivation peut faire toute la différence. Quelques fois, des entreprises imaginent des processus de recrutement étendus sur plusieurs semaines, avec plusieurs entretiens, il faudra pouvoir montrer le meilleur de vous-même à chacun d’entre eux, sans faire état d’un moindre découragement, cela ne manquera pas d’être apprécié, c’est une certitude !
Votre motivation traduit, ou du moins laisse présager du futur professionnel que vous serez en phase de devenir au sein de l’entreprise. Les recruteurs imaginent volontiers un candidat motivé en professionnel qualifié et passionné par son travail, ce qui ne manque pas d’être plaisant.

Vos références et vos expériences, un gage de votre professionnalisme !

Tout au long de votre carrière, même s’il s’agit de stage, nous ne pouvons que vous recommander de prendre soin de demander l’établissement d’une lettre de référence. Lors d’un processus de recrutement, les recruteurs sont particulièrement sensibles aux écrits de leurs confrères, qui vantent votre professionnalisme.

Si ces derniers vous recommandent, nul doute que vous devez être efficace pour le job…

L’étendue de votre réseau, un atout de taille pour votre recrutement

De nos jours, plus que jamais, il est indispensable de faire état d’un réseau professionnel. Ce détail ne manquera pas de charmer un recruteur. Cela induit votre compétence dans votre domaine, votre professionnalité quand votre réseau peut également laisser entrevoir de futures possibilités pour une entreprise, une société…

Vos exigences salariale, soyez réalistes !

Enfin, le dernier des critères mis en avant par les professionnels lors des recrutements dispose de plusieurs zéros : le salaire !

Sachez que de très nombreuses propositions professionnelles, pourtant jusqu’alors très bien engagées, n’ont pas pu être concrétisées du fait d’exigences salariales bien trop importantes. S’il n’y a absolument aucune honte à souhaiter gagner sa vie, il faut tout de même rester réaliste, prendre en compte le contexte socio-économique, les possibilités de l’entreprise en questions… Un candidat trop gourmand ne sera, soyez-en assuré, jamais recontacté !

Entretien d’embauche : 10 conseils pour le réussir !

Entretien d’embauche : 10 conseils pour le réussir !

L’annonce pour le poste n’a pas manqué de soulever votre enthousiasme. Si vous avez pris soin de rédiger une lettre de motivation des plus professionnelles, tout en joignant un CV irréprochable. Vous voilà désormais convoqué à un entretien d’embauche, dans les prochains jours, les prochaines semaines. Lors de cet entretien d’embauche, vous aurez l’occasion de montrer votre motivation, de présenter votre parcours professionnel, tout en espérant faire la différence parmi les autres candidats ! Découvrez ici 10 conseils pour réussir votre entretien d’embauche.

1. Préparer votre entretien d’embauche, pour optimiser vos chances

La première des choses que vous devez faire consiste à préparer votre entretien d’embauche. Pour avoir une chance de faire la différence, de susciter l’intérêt d’un patron, ou d’un directeur du recrutement. Vous devez montrer que vous connaissez votre dossier, en d’autres termes, que vous venez à l’entretien d’embauche parce que vous souhaitez obtenir une place au sein de l’entreprise.

Prenez donc le temps nécessaire pour vous renseigner sur l’entreprise, la société. En dehors des simples informations classiques, tâchez d’en apprendre davantage sur l’histoire de l’entreprise. De vous familiariser autant que possible avec les missions de cette dernière, tout en obtenant des informations sur les évolutions à venir.

Ainsi, lors de l’entretien, vous saurez montrer votre intérêt, ce qui ne manquera pas de jouer en votre faveur !

 

2. Parlez de vos compétences, de vos précédents postes

Il est essentiel que vous preniez le temps de parler de vos compétences, cela permettra de faire la différence avec les autres candidats. Sachez vous présenter dans les meilleures conditions, en toute honnêteté, évoquer des actes réalisés au cours de votre carrière, vos réussites… De plus, au lieu d’être vague, nous vous conseillons de présenter des faits concrets, plus éloquents pour insuffler l’envie de vous engager dans les meilleurs délais.

 

3. Devenez le meilleur vendeur !

La plupart des personnes qui ne parviennent pas à convaincre lors d’un entretien d’embauche, oublient une chose fondamentale : il faut se vendre ! Ainsi, le temps de l’entretien, vous allez devoir vous glisser dans la peau d’un vendeur, confiant de la valeur ajoutée de son produit, sûr de lui, quand vous n’aurez qu’un objectif, celui de vous vendre ! Si dans votre quotidien, vous n’avez pas toujours confiance en vous, si vous doutez parfois de vos capacités, rien de tout cela ne doit transmettre lors de l’entretien d’embauche…

Aucun ID affilié n'est renseigné.

 

4. Parlez avec précision des choses que vous comptez apporter à l’entreprise

Si vous souhaitez réussir votre entretien d’embauche et obtenir le poste, nous vous conseillons de présenter des idées concrètes que vous souhaiterez déployer au sein de l’entreprise. Montrez que vous avez réfléchi à votre emploi au sein de l’entreprise, montrez à quel point vous pourrez devenir pour le moins bénéfique, voire indispensable !

 

5. Faites attention à votre gestuelle, le langage corporel a toute son importance

Il s’agit probablement du conseil le plus compliqué à adopter et pourtant il ne manque pas d’avoir son importance : vous allez devoir maîtriser votre langage corporel. De plus en plus de recruteurs sont aujourd’hui formés pour interpréter les signaux non verbaux. Ainsi, il y a des gestes à éviter et d’autres à appliquer :

 

– Soyez attentif à votre façon de serrer la main à votre interlocuteur. Adoptez une poignée de main ferme en regardant la personne dans les yeux

 

– Veillez à vous asseoir correctement, au fond de votre chaise, le dos bien droit. Surtout, oubliez les postures trop décontractées, ou l’assise d’une personne dont tout indique qu’elle veut quitter la pièce…

 

– Ne croisez pas les bras, adaptez une posture ouverte.

 

– Ne vous rongez pas les ongles, signe d’anxiété, ne baissez pas le regard, signe de faiblesse et veillez à ne pas vous gratter trop souvent (les micros démangeaisons peuvent être signes d’un malaise)

 

– Enfin, dans des situations stressantes, de nombreuses personnes adoptent une toux nerveuse, veillez à ne pas le faire !

 

6. Adoptez une tenue en accord avec l’univers de l’entreprise et la situation

Vous le savez probablement, il ne faut pas plus de quelques secondes à une personne pour se faire une idée sur vous. Indubitablement, votre tenue vestimentaire indique quelque chose de vous, permet à votre interlocuteur de se représenter la personne et par conséquent, le professionnel que vous êtes. Dans cette optique, nous vous conseillons d’adopter une tenue vestimentaire soignée. Il faudra également que vous veilliez à ce que cette dernière soit en accord avec l’univers de l’entreprise, tout en vous assurant d’être à l’aise dans vos vêtements !

 

7. Parlez autant que possible au futur

Le fait d’utiliser le futur, plutôt que le conditionnel permettra de traduire votre assurance, ce qui jouera en votre faveur lors de l’entretien. Ainsi, ne dites pas « si vous m’embauchez, je ferai… » mais dites plutôt « quand je ferais partie de l’entreprise… » Voilà une subtilité de langage qui ne manquera pas de faire la différence !

Aucun ID affilié n'est renseigné.

 

8. Oublier les flatteries et les faux semblants

Voilà probablement une des pires erreurs que vous pourriez faire lors d’un entretien d’embauche : user de flatterie ! Sachez que cela ne jouera en rien en votre faveur, bien au contraire. Inutile donc de chercher à flatter, à séduire votre interlocuteur qui, nous vous l’assurons, ne manquera pas de le remarquer ! Soyez naturel, c’est primordial !

 

9. Terminer l’entretien en demandant de plus amples précisions

Lorsque vous aurez terminé l’entretien, prenez soin de demander de plus amples précisions avant de quitter votre interlocuteur. Intéressez-vous à la suite de la procédure de recrutement, demandez quand vous serez recontacté, si la personne a besoin de plus amples renseignements, tout en indiquant que vous ne manquez pas de rester disponible en cas de besoin pour une nouvelle rencontre, notamment !

 

10. Relancer l’entreprise à la suite de l’entretien d’embauche

Enfin, le dernier conseil que l’on puisse vous donner pour réussir votre entretien d’embauche, pour décrocher le job tant convoité, consiste à relancer l’entreprise. Ou la personne chargée du recrutement, quelques jours après la rencontre professionnelle. Par téléphone, ou par mail.  La réponse ne devrait plus tarder…

Si malgré tous ces conseils vous n’avez pas réussi votre entretien d’embauche, si vous venez d’apprendre un refus, il est important de ne pas perdre espoir, de ne pas perdre confiance en vous. Sachez analyser les failles lors de l’entretien d’embauche, quand le prochain sera peut-être celui qui vous donnera l’opportunité de signer votre contrat de travail !